Théâtre de l’Alambre

Le Théâtre de l’Alambre, pour chacune de ses propositions, crée ses univers propres . En 2013, avec “Aral”, à travers un langage théâtral sans texte, à la frontière entre le clown, la poésie, le théâtre d'objets et de marionnettes, trois personnages réinventaient une mer qui avait disparu.

Cette première création de la compagnie remporta d’ailleurs le prix du meilleur spectacle d'une jeune compagnie au célèbre festival "Jeunes Rencontres" de Huy. Nourri de cette expérience de création collective à trois voix, Didier Maes, actuel directeur de la compagnie, se lance ensuite dans une nouvelle création avec le vent comme moteur poétique.

Au fil des années, un univers original, poétique et surréaliste se dessine peu à peu: celui des Dompteurs de Vents.

Informations sur la compagnie

 
  • Adresse du responsable : Rue de Bonne Fortune, 47 7801 ATH – BELGIQUE
  • Téléphone fixe : +32 (0) 486 275 691
  • Téléphone mobile : +34 617 631 360
  • Mail : diffusion.alambre@gmail.com
 

Le spectacle

 
  • Nom du spectacle : Le Dompteur de Vents
  • Metteur en scène : Sergio Lopez
  • Année de création du spectacle : 2015
  • Droit de SACD : OUI
  • Droit de SACEM : NON
  • Langue du spectacle : Français et Espagnol
  • Type de marionnettes : marionnettes portées
  • Durée du spectacle : 50 minutes
  • Type de public : Tout public
  • Vidéo du spectacle : OUI
 
  • Description du spectacle :

    Aristide Rascafria est le dernier Dompteur de Vents. C'est lui qui décide de mettre fin à la longue tradition familiale, constatant bien malgré lui, qu'à force d'être brimés, les vents ont décidé de se faire la belle.

    Dans ce monde que les brises, le blizzard et les ouragans ont déserté, il se fera guérisseur de vents.​

    Cette histoire nous raconte l'épopée des Dompteurs de Vents depuis l'ère du Grand Calme, antérieure au grand éternuement créateur, jusqu'à Mammy Bourrasque, la mère de tous les Dompteurs.