Cie Les carottes sont cuites ?

Ce serait un point d’interrogation, à dessiner dans l’esprit des grands et des petits, qui serait mieux que rien du tout.

Ce serait un éclat de rire, ou un sourire entendu, devant l’état du monde actuel, le comique étant un élément inépuisable de réflexion et de critique.

Ce sont simplement des histoires racontées par des acteurs et/ou des marionnettes, qui questionnent notre rapport au monde et à l’autre, tantôt de manière loufoque et décalée, tantôt de manière plus tendre et poétique !

Informations sur la compagnie

 
  • Nom du responsable : Mathilde Lévêque
  • Adresse du responsable : Productions associées, rue Emile Féron 70 1060 Bruxelles, Belgique
  • Téléphone fixe : 0032476053976
  • Téléphone mobile : 0033767170312
  • Mail : Mathilde.leveque@hotmail.fr
 

Le spectacle

 
  • Nom du spectacle : La revanche de la carotte (moche)
  • Metteur en scène : Mathilde Lévêque et Amélie de Casterlé
  • Année de création du spectacle : 2019
  • Droit de SACD : NON
  • Droit de SACEM : NON
  • Langue du spectacle : français
  • Type de marionnettes : Marionnettes sur table
  • Durée du spectacle : 25 minutes
  • Type de public : Tout public
  • Vidéo du spectacle : NON
 
  • Description du spectacle :

    PITCH

    Gigi la carotte et Mimi la tomate se réveillent sur un stand de supermarché. Ils découvrent qu’ils sont mis au rabais. La raison ? Ils sont moches, bien-sûr !

    Se laisseront-ils insultés de la sorte ? Se battront-ils pour la préservation de leur dignité ?

    UNE TRAGI-COMÉDIE MARIONNETTIQUE

    Après Monsieur & Madame R, Les Sœurs Fanfreluches viennent nous conter une

    nouvelle histoire au parfum écologique, cette fois-ci avec quatre marionnettes de table. D’un côté, les « môches », à la couleur de peau plus foncée, de l’autre, les « beaux » roses pâles. Cette histoire nous parle d’une multitude de choses touchant à notre société : un clin d’œil à l’agro-industrie qui nous vend des légumes (si peu raffinés) ayant parcouru le monde et à l’aberration du gaspillage ; de la défense de la dignité des plus faibles ; de la recherche d’égalité malgré les différences ; du besoin de solidarité et d’amour.

    Tout cela dans une mise en scène colorée, drôle et décalée !