Cie Fil en trop'

La création de la Cie Fil en Trop’ en 2010, c’est avant tout la rencontre humaine de trois personnes. Trois caractères et parcours différents qui ont permis au goût de l’écriture, à la fibre artistique et au jeu d’acteur de se compléter et de s’harmoniser pour se lancer dans l’aventure de la création de spectacles de marionnettes…

C’est en autodidacte que les 3 membres de la Cie, Virginie Baudson, Julie De Cock et Merel Verwimp se sont formées aux arts de la marionnette et continuent d’apprendre et créer. C’est en faisant qu’on apprend, pas à pas avec essaie et erreurs…

C’est dans l’habitat groupé de la ferme de vevy wéron à wépion au sein de leur atelier collectif qu’elles construisent , créent, inventent.

Notre volonté est de proposer un travail artistique qui réagit par rapport à des thématiques sociétales qui nous interpellent avec toujours le soucis d’être le plus proche possible de la réalité sans tomber dans la caricature ou le donneur de leçon mais plutôt avec l’envie d’ouvrir les réflexions et les horizons de tout un chacun.

Informations sur la compagnie

 
  • Année de création de la troupe : 2010
  • Adresse de la troupe : vevi-weron 15, 5100 Wepion, Belgique
  • Téléphone fixe : +3281811138
  • Téléphone mobile : 0032489645727
  • Mail de la troupe : ciefilentrop@gmail.com
  • Site Internet : http://www.filentrop.be
  • Nom du responsable : Merel Verwimp
  • Adresse du responsable : vevi-weron 15, 5100 Wepion, Belgique
  • Téléphone fixe : +3281811138
  • Téléphone mobile : 0032489645727
  • Mail : ciefilentrop@gmail.com
 

Le spectacle

 
  • Nom du spectacle : Un rien soluble
  • Metteur en scène : Aide à la mise en scène : Helène Pirenne et Carlos Bustamante
  • Année de création du spectacle : 2015
  • Droit de SACD : NON
  • Droit de SACEM : NON
  • Langue du spectacle : français
  • Type de marionnettes : marionnettes portées
  • Durée du spectacle : 55 minutes
  • Type de public : Tout public
  • Vidéo du spectacle : OUI
 
  • Description du spectacle :

    Trois dames aux caractères contrastés, résidentes de maison de repos, attendent que le café coule.

    Chaque goutte est un événement, une émotion, un silence.

    Dans l’intimité de leur chambre, la solitude rend fébrile la flamme d’un jour de fête et se fait bousculer par la cadence tourbillonnante des soins et des diagnostiques nébuleux .

    Respirer.

    Au loin, l’horizon se dessine, au fil des pas …